mercredi 7 mai 2014

Entreprise WOG II : les jours chômés seront rattrapés !

Nuit du 6 au 7 Mai, jours 18-19
Distance du jour : 235 km
Distance totale : 1260 km
Position : N71.938 W47.917
Alt 2300 m
Temps de progression : 12 H

Depuis 48 heures, les conditions climatiques (températures inférieures à - 20 °C la "nuit" - ou plutôt ce qu'il reste de la nuit) et aerologiques (les vents catabatiques sont à cette latitude mieux établis) nous ont fait entrer dans le vif du sujet. Dans le "dur" du voyage également. Nous nous sommes décalés pour profiter au mieux des vents "nocturnes" et éviter autant que possible les "molles" de l'après-midi.
Mais la chute très sensibles des températures en fin de journée nous oblige à une vigilance accrue et à des phases de préparation avant chaque session de kite encore plus longues. A la vestes et salopette goretex viennent se surajouter une salopette et une veste en duvet. De grosses sur bottes en néoprène enrobent nos chaussures de ski. 2 cagoules intégrales et superposées prennent place sous le casque. Les grosses moufles sont devenues indispensables...

Les gros guns sont en principe de rigueur en début d'étape. Lorsque nous élançons, le catabatique est lui aussi juste en train de s'éveiller. Nous poussons l'utilisation de la Speed 19 aussi loin que possible car cette aile nous permet en principe de progresser rapidement, voile bien caler dans sa fenêtre de vol. Mais à plus de 30 km/h de vent, nous sommes alors largement surtoilés et la gestion de l'aile au sol lors de la moindre pose devient impossible. Il faut alors échanger la 19 contre la 10. Une phase qui nous occupe bien 45 minutes au total, dans la froidure d'un vent soulevant et chassant la neige. Réfrigérant !
A ce moment là, nous obterions volontiers pour l'usage de nos voiles tempêtes, tellement rapide à installer. Mais malheureusement, la sécheresse de l'air et les basses températures font que la neige a un coefficient de glisse qui tend davantage vers celui du papier de verre. Dans ces conditions et vu le poids des pukas, les voiles tempêtes ne peuvent rien. Il faut davantage toiler !

Cette première grosse journée vient rattraper la journée de pétole de dimanche dernier. Sommes nous maintenant lancés pour de bon ? Les jours qui viennent nous le dirons...

PS :
- Salutations amicales à tous les donateurs de l'asso WOG, merci Cécile et Pedro, merci Corinne pour vos messages d'encouragement :-)
- Spécial clin d'œil à Nolwenn et Pauline : nous avons dépassé cette nuit la Baie d'Uummannaq et laissé le glacier Store bien à notre ouest. Souvenir d'un beau séjour à bord du voilier Gambo...
- Spéciales dédicaces à Johanna, Olivier, Alexis, Coralie, Alexandre de l'équipe de Carnets d'Aventures. En espérant que vos lecteurs se promènent aussi un peu sur notre blog...

--
Envoyé de mon téléphone Android avec K-9 Mail. Excusez la brièveté.

2 commentaires:

  1. Vavavooooommm ! superbe "accélération" Bon vent et bonne glisse :)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bé, attention aux excès de vitesse !

    RépondreSupprimer